Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:52

Je sors en 1h03 ! A mon avis il manque 200 mètres sur la natation.

 

 

 

Je me change super vite. J’opte pour une petite veste car il y a du vent et il fait frais. Je cours à bloc jusqu’au vélo. J’avais fait la reco de la tente de transition jusqu’à mon vélo pour optimiser ma course jusqu’à lui.

 

    Il y  a Manu qui m’encourage et qui me filme juste quand je monte sur le vélo.

 

C’est parti pour le vélo !!

 

Ça part assez fort, moi je pars sur ma vitesse et puissance cible. On retourne au centre de Copenhague avant de quitter une nouvelle fois le centre et longer la mer sur environ 35 kms. C’est assez agréable. Les bords de mer ne sont pas bétonnés et le littoral est joli.

12 

 

 

 

 

 

Je me fais doubler par des avions de chasse. Tant pis. Je sens une petite gêne au périnée. K45 il faut absolument que je m ‘arrête. On a quitté le long de la mer pour rentrer dans les terres. C’est très vert et il y a quelques villas où les gens nous encouragent. Je m’arrête au milieu du bois. Et je fais un "arrêt pipi". Au moment où j’allais repartir un arbitre arrive et me siffle. Il me dit que c’est interdit de faire pipi en dehors des 3 zones de ravitaillement vélo qui sont équipées de toilettes. J’avais lu ça dans le règlement mais j’avais trop mal et ne pouvais pas tenir encore 15km. Là, il me dit que c’est disqualificatif…heu comment dire « je savais pas » je suis désolé… Je veux mon t-shirt de finisher !!!;=(

 

Au bout d’un moment le« marshall » me dit comme tu es européen et que je ne t’ai pas vraiment vu faire pipi je vais de laisser repartir . Moi thank you very much ;=)

 

N.B. le soir j’ai relu le règlement et ma faute n’était pas disqualificative mais j’étais répréhensible d’une pénalité. Ce que j’ai eu puisque ça a fait un stop and go cette histoire.

 

Je repars. Il faut que je me reconcentre un peu et retrouve le rythme. C’est un peu dur car il y a du vent latéral qui me déporte et c’est un peu vallonné (enfin pour moi pas pour les grimpeurs ;=)). Je me fais encore doubler par des vikings avec roues pleines sur les prolongateurs. Je me demande encore comme ils arrivaient à tenir dans cette position avec le vent.

1314 

 

     

 

 

N.B. : je n’avais pas vu que j’avais du monde sur mon porte bagage ;=(

 

J’arrive à une zone de pavés sur 500 mètres environ …je suis un peu scié d’avoir ça sur le parcours mais y a plein de supporters.

Retour sur un portion très roulante avant de se taper une cote pas trop pentue et très large avec plein plein de spectateurs… C’est top !

J’arrive à la fin du premier tour. Et la j’entends au micro « Allez Fab-iannn » « Allez Fa-bian »! Je lève la tête et vois Manu, Peggy et Celia. Manu a la banane. Il est assez content d’avoir demandé au viking (un danois ;=)) à côté de lui de crier mon nom dans son mégaphone.

J’attaque le deuxième tour, je le trouve un peu plus long mais je reste assez constant. Il y des nuages et le temps ne s’est pas réchauffé. A 3 km de l’arrivée vélo il commence à pleuvoir. Ça fait du bien car mes cocottes commençaient à coller avec tout ce que j’ai bu et mangé. J’ai essayé d’être assez régulier sur ce point. Le coach avait bien insisté la dessus.

Je pose le vélo avec une moyenne de 30,9 km h. Je suis content même si je sais que ça a roulé très fort pour les autres athlètes. Je me suis fixé 3’ pour la transition. J’ai de l’avance sur ma transition. Du coup je reste assis un peu plus longtemps pour manger un morceau. A 3’ je pars.

La cap !....      ( à suivre en 3 ème partie )

Partager cet article

Repost 0
Published by JML54 - dans TRIATHLON
commenter cet article

commentaires